Huiles végétales

    Huile végétale de Rose musquée bio avec vitamine E

    Huile de rose musquée à laquelle on a ajouté de la vitamine E bio (0,2%) pour vous permettre de la conserver plus longtemps. Idéal seule localement sur une peau mature, ou à problèmes. Pour un usage plus étendu, le plus souvent mélangée à de l'argan ou de l'huile de noyau d'abricot plus neutre car cette huile est puissante.

    En savoir plus

    11,60 €

    En stock

    Rosa rubiginosa ou Rosa canina0,2% Tocophérol, 0,2% Hélianthus annuus seed oil

    Huile végétale extraite par première pression à froid des graines
    Origine : Bulgarie/ Afrique/Amérique du Sud / Pologne selon les lots

    Principaux constituants :
    acide linoléique, 53,60 %
    acide linolénique, 21,10 %

    Le production d'huile de rose musquée d'origine chilienne s'étant fortement amenuisée, la demande s'est logiquement déplacée vers les églantiers du continent européen dont la rose musquée du Chili n'est qu'une des nombreuses variétés.
    Bien que d'origine européenne, nous attribuons sans problème l'appellation "rose musquée" à la présente huile dans laquelle on retrouve en quantités quasi identiques les deux acides gras essentiels majeurs que sont l'acide linoléique et l'acide linolénique.
    On retrouve ici le même arôme et la même couleur assez discrète de l'huile d'origine chilienne.

    L’huile de rose musquée  est réputée pour son action profonde de régénération cellulaire. Elle est très riche en acides gras polyinsaturés des deux familles : oméga 3 et oméga 6  - elle contient une forme de vitamine A assez active. Elle témoigne de remarquables propriétés de régénération cellulaire. Ses applications sont innombrables: peau dévitalisée, sèche, fissurée, desquamée, couperosée, hyperpigmentée, vergetures, cicatrices récentes et anciennes, taches de vieillesse, coups de soleil, acné, eczéma, psoriasis, escarres… En aromathérapie, cet excipient est loin d’être neutre et est bien sûr réservé aux compositions dermatologiques. Dans le cas particulier du traitement de la « peau d’orange », vous l’utiliserez pour que la peau reste ferme, simultanément à l’action des HE. On l’utilise également par voie interne : pour une action favorable au confort cardio-vasculaire, à l’équilibre hormonal féminin…  

    Pour réaliser 4 masques maison pour protéger sa peau en hiver, il vous faut aussi

    Lire la recette

    Vos avis

    0 avis

    C’est vous qui parlez le mieux de nos produits !

    Articles du blog en relation