Faire ses macérâts huileux de printemps

Publié : 24/03/2020 15:24:26 - Catégories : Conseils , Cosmétique naturelle à faire soi-même , Recettes

Comment faire soi-même un macérât huileux ? Découvrez comment réaliser facilement un macérât de lierre et un macérât de bellis, plus connu sous le nom de macérât de pâquerettes.


Qu'est-ce qu'un macérât ?

Les macérâts huileux sont issus de la macération de feuilles, fleurs, racines, graines ou rameaux de plantes aromatiques et médicinales dans une huile végétale.

Après une longue macération, les principes actifs liposolubles de la plante vont se diffuser dans l'huile végétale. Ces actifs peuvent être des composés aromatiques, des pigments, des tanins.

Une fois filtré, les macérâts huileux sont des soins fabuleux pour la peau. Ils peuvent s'utiliser seuls en massage ou en soin ciblé de la peau ou bien s'intégrer à une recette de baume, de crème ou de sérum huileux.

Comment choisir son huile de base ?

Tout dépendra de l'utilisation du macérât ! Les huiles végétales les plus fréquemment utilisées pour réaliser des macérations huileuses sont celles de tournesol et olive. L'huile de tournesol est fréquemment utilisée pour réaliser des macérations solaires pour le visage, pour sa neutralité (peu d'odeur) et sa bonne absorption par la peau, sans laisser de film gras. Sa richesse en vitamine E en fait aussi une huile végétale stable peu sensible au rancissement.

L'huile d'olive, plus riche et odorante, permet une bonne conservation du macérât dans le temps et sera plus adaptée pour les soins ciblés. On l'utilise fréquemment comme base des macérâts de calendula, de plantain, d'arnica, pour ne citer qu'eux.

Pour des macérâts plus "précieux", comme le macérât de rose, on pourra choisir des huiles plus spécifiques comme les huiles végétales de jojoba, d'avocat, d'amande douce, de sésame ou encore de macadamia.

Deux méthodes de fabrication

On peut réaliser un macérât huileux à froid ou à chaud. La méthode à chaud consiste à faire chauffer légèrement son huile infusée de plantes pour accélérer la libération des actifs. Moins longue qu'une macération sur plusieurs semaines, elle présente toutefois le risque d'altérer un peu les actifs de la plante si la chauffe est trop forte.

Nous vous présenterons dans ce dossier uniquement la méthode de macération solaire, à froid, qui permet de préserver les bienfaits des plantes et d'obtenir des macérations de la plus belle qualité.

Macérat huileux de lierre grimpant, hedera helix

1-Ramassez vos feuilles de lierre en ne gardant que la feuille, sans tige. Choisissez un jour de cueillette ensoleillé, si possible en vous assurant qu'il n'y a pas eu de pluie durant quelques jours avec la récolte.

2- Nettoyez vos feuilles une à une avec du papier absorbant ou un tissu propre pour retirer l'excès d'humidité et la poussière éventuelle.

3- Dans un bocal stérilisé à l'eau bouillante, placez des feuilles de lierre jusqu'au trois quart du bocal, sans trop tasser.

4- Recouvrez les feuilles de lierre d'huile végétale, au choix, olive, macadamia, sésame, tournesol ou jojoba.

5- Refermez votre bocal puis agitez légèrement. Toutes les feuilles doivent bien baigner dans l'huile.

6- Recouvrez votre bocal d'un sachet kraft brun pour le protéger des rayons UV, afin que le bocal chauffe, sans que les rayons du soleil n'altèrent l'huile végétale.

7- Laissez macérer trois semaines à la chaleur du soleil, en dynamisant votre bocal au moins une fois par jour. Si pas de soleil, laissez macérer à l'intérieur de la maison, la température doit être d'au moins 20°C.

8- Filtrez votre  macération huileuse avec un filtre à café écologique ou un linge propre. Pressez ensuite le moût des plantes restantes pour bien exprimer l'huile.

9- Versez votre macérât dans un flacon en verre ambré et ajoutez de la vitamine E. On ajoute 1 goutte de vitamine E pour 10 ml de préparation. Agitez votre flacon.

10 - Etiquettez votre flacon en indiquant la composition : huile de base et plante macérée, la date de fabrication et la durée de conservation (idéalement un macérât s'utilise dans l'année de sa réalisation).

Réputé pour son action drainante, le macérât de lierre trouve sa place dans tous les soins pour la silhouette et le galbe. On l'utilise en massage pour lutter contre la cellulite. Le macérât de lierre est également réputé pour son action cicatrisante et pour apaiser les douleurs de rhumatismes.

Macérât huileux de Bellis perrenis, connu aussi sous le nom de macérât de pâquerettes

1- Récoltez des fleurs de pâquerettes en ne gardant que la fleur, sans tige. Environ un bol de pâquerettes suffira pour une utilisation personnelle. Même si les pâquerettes sont abondantes, prenons juste ce dont nous avons besoin dans la nature. Pour le jour de récolte, préférez le matin, un jour ensoleillé.

2- Faites présécher les fleurs de 12 à 24h en les plaçant sur un linge propre, à plat, dans un endroit sec et bien ventilé. Vous pouvez aussi les placer sur une claie de séchage, si vous avez un séchoir.

3- Dans un bocal stérilisé à l'eau bouillante, placez les fleurs de pâquerettes jusqu'au trois quart du bocal, sans trop tasser.

4- Recouvrez les fleurs d'huile végétale, sésame, tournesol, amande douce, macadamia ou jojoba par exemple.

5- Refermez votre bocal en l'agitant légèrement. Toutes les fleurs doivent bien baigner dans l'huile.

6- Recouvrez votre bocal d'un sachet kraft brun pour le protéger des rayons UV, afin que le bocal chauffe, sans que les rayons du soleil n'altèrent l'huile végétale.

7- Laissez macérer trois semaines à la chaleur du soleil, en dynamisant votre bocal au moins une fois par jour. Si pas de soleil, laissez macérer à l'intérieur de la maison, la température doit être d'au moins 20°C.

8- Filtrez votre  macération huileuse avec un filtre à café écologique ou un linge propre. Pressez ensuite le moût des plantes restantes pour bien exprimer l'huile.

9- Versez votre macérât dans un flacon en verre ambré et ajoutez de la vitamine E. On ajoute 1 goutte de vitamine E pour 10 ml de préparation. Agitez votre flacon.

10 - Etiquettez votre flacon en indiquant la composition : huile de base et plante macérée, la date de fabrication et la durée de conservation (idéalement un macérât s'utilise dans l'année de sa réalisation).

Le macérât de Bellis s'utilise dans les soins du buste pour son effet tenseur et raffermissant. On peut aussi utiliser ce beau macérât printanier en massage du visage ou du corps pour adoucir et embellir la peau.

Partager ce commentaire