Pin maritime (Térébenthine)

Pin maritime (Térébenthine)

Conifère du bord de mer aux branches groupées plutôt à sa cime et aux aiguilles peu piquantes. Sa résine, qui n’est pas de la sève, s’accumule dans le bois et l’écorce : elle constitue une véritable protection contre les insectes et infections fongiques. Traditionnellement recueillie par incision du tronc, sa distillation donne l’essence de térébenthine. Cette huile essentielle à la senteur un peu âpre, résineuse et boisée, évoque incontestablement ce pin typique des forêts landaises.

Pour commander cette huile essentielle, rendez-vous dans notre boutique en ligne ici.

Le résumé qui suit est donné à titre informatif : il constitue une synthèse des propriétés décrites dans les ouvrages d’aromathérapie reconnus et/ou conformes à des traditions ancestrales et populaires. Les propriétés* présentées sont extraites du livre 'Aromathérapie Corps et Ame' d'André Bitsas aux éditions Amyris. Il n’est en aucun cas une information médicale ni une liste d’indications.

Présentation
Cette huile essentielle est obtenue par distillation de la résine du pin maritime. Elle se compose quasi exclusivement de monoterpènes (pinènes). Leur sur-représentation ne doit pas faire oublier plusieurs molécules marginales mais dont la variété rend l'arôme plus nuancé qu'on ne pourrait le croire. 

Propriétés *
Dans un mélange respiratoire pour diffuseur (et uniquement dans ce cas), une petite pointe d’huile essentielle de térébenthine ajoutera vigueur et pouvoir oxygénant. En usage cutané, les monoterpènes de ce pinus pinaster sont antalgiques, mais il faut tenir compte de leur dermocausticité à l’état pur.
On peut utiliser l'huile essentielle en bain pour ses vertus sudorifiques : en passant par le Solubol de rigueur, versez de 10 à 20 gouttes d'HE dans l'eau d'un bain à peine chaud. Après une dizaine de minutes, sortez du bain et laissez-vous sécher naturellement. La térébenthine provoque une rubéfaction qui favorise l'élimination des toxines. 

Plan psycho-émotionnel
Activateur de vitalité et de chaleur à nul autre pareil. Vecteur de chaleur mais aussi, oléorésine oblige, vecteur d'allègement, d'ouverture et, au bout du compte, de lucidité et de détachement. C'est un merveilleux cordial que nous offrent ces arbres dont la verticalité un peu décharnée ressemble à une quête de ciel et de lumière.

Bien-être
Confort musculaire,  Confort respiratoire
Bio
Oui
Notes olfactives
Chaude, balsamique
Slow cosmétique
Oui