Les plantes des femmes

Les plantes des femmes

A travers les siècles, les plantes médicinales ont toujours accompagné les femmes au fil des cycles et saisons de la vie.

Cette tradition des femmes herboristes met en lumière les bienfaits de la sauge, de la camomille romaine, du romarin ou encore de l'onagre sur l'équilibre aussi bien physique qu'émotionnel des femmes.
En aromathérapie, huiles essentielles et hydrolats peuvent soulager et aider à apaiser les douleurs de règles, les déséquilibres hormonaux ainsi qu'à vivre pleinement et sereinement la période de la ménopause.

Nous vous proposons plusieurs conseils dans ce dossier, à adopter au quotidien et à partager avec les femmes de votre vie. Bonne lecture !

Équilibre hormonal

L'huile essentielle de sauge sclarée* est réputée pour aider à rétablir l'équilibre hormonal et émotionnel féminin.

Huile de massage à la sauge, à masser sur le bas du ventre

Précautions d'utilisation de cette huile de massage :

  • Ne jamais utiliser durant la grossesse et l'allaitement.
  • Le test dans le creux du coude est recommandé avant une application cutanée, pour vérifier qu'aucune réaction allergique n'apparaît.
  • Déconseillé en cas d'antécédents de cancer hormono-dépendant.


 L'huile essentielle de romarin à verbénone est également reconnue pour son action régulatrice sur le cycle hormonal féminin (syndromes prémenstruels, troubles de la ménopause).

Pour une utilisation par voie orale, André Bitsas recommande le mélange ci-dessous.
Dans un flacon de 30 ml, versez :

Prendre 20 gouttes de ce mélange dans un verre d'eau, 3 fois par jour (durant 7 jours au maximum).

  • Ne pas utiliser chez les femmes enceintes et allaitantes.
  • Personne sensible du foie : préférer l'hydrolat.
  • Contre-indiqué en cas de mastose et de pathologies cancéreuses.

Une cure d'hydrolats pour réguler le cycle

Associez les hydrolats de verveine, de romarin à verbénone et de géranium rosat à parts égales. Conservez votre préparation dans une bouteille au réfrigérateur.

Prenez 2 cuillères à soupe du mélange dans 1 litre d'eau, à boire sur la journée, en cure de 21 jours.

Réguler et rétablir son cycle hormonal suite à l'arrêt d'un contraceptif

Pour favoriser le retour à l'équilibre hormonal suite à l'arrêt d'un contraceptif oral, André Bitsas recommande une cure d'hydrolat de sauge sclarée en interne, à raison de 2 cuillères à soupe d'hydrolat dans un litre d'eau à boire sur la journée, en cure de 3 semaines.

Règles douloureuses

L'huile essentielle de camomille matricaire est intéressante pour soulager les règles douloureuses, les règles irrégulières et l'absence de règles. On la préconise en massage localisé sur le bas du ventre : 5ml dans 45ml de macérat de millepertuis, quand le besoin se fait sentir ou durant 10 jours pour favoriser la venue des règles.

Attention : Ne pas utiliser durant la grossesse et l'allaitement.

L'hydrolat de verveine pour apaiser les crampes dans le bas-ventre

Versez une cuillère à café d'hydrolat de verveine dans un verre d'eau à température ambiante ou tiède. A boire quand le besoin s'en fait sentir, maximum trois fois par jour.

Pour les règles douloureuses, on conseillera une cure d'hydrolat de verveine durant 10 jours avant l'arrivée des règles.

Bien vivre sa ménopause

Des hydrolats pour adoucir les troubles de la ménopause et bouffées de chaleur

Associez à parts égales les hydrolats de sauge officinale, sauge sclaréerose et menthe poivrée. Conservez dans une bouteille au réfrigérateur. Diluez 2 cuillères à soupe du mélange dans 1 litre d'eau, à boire tout au long de la journée, en cure de 21 jours.

L'huile végétale d'onagre, pour l'équilibre hormonal

Huile féminine bien connue, l'huile végétale d'onagre accompagne la période de la ménopause de par son action régulatrice hormonale.

On recommande d'ingérer 500mg d'huile végétale d'onagre par voie interne, 2 à 3 fois par jour, durant 21 jours, à renouveler plusieurs fois par an durant la ménopause.

L'hydrolat de géranium, pour apaiser les bouffées de chaleur

Diluez 1 cuillère à café d'hydrolat dans un verre d'eau tiède ou à température ambiante pour soulager les bouffées de chaleurs.

Sautes d'humeur et baisse de moral

Avec leurs arômes ensoleillés, les huiles essentielles d'agrumes bio aident à dépasser les coups de blues. Les essences de bergamotepamplemousse et mandarine, ou les huiles essentielles aux notes citronnées : verveinelitsée et mélisse. A utiliser en olfaction dans un inhalateur de poche, ou à l'aide d'un roll-on en dilution à 3% dans une huile végétale neutre, à masser sur les poignets et respirer quand le moral est en baisse.

Un corps en harmonie

Acné hormonale

Selon les périodes du cycle ou à l'arrêt d'une contraception hormonale, il est fréquent de voir l'aspect de la peau changer. Excès de sébum, boutons, points noirs, la peau peine à trouver son équilibre sous l'effet des variations hormonales. Nous vous invitons à lire notre dossier "Les gestes essentiels pour une belle peau" et "Solutions naturelles contre l'acné", pour prendre soin de votre peau au quotidien.

Les soins à adopter pour une peau nette : l'argile verte, les huiles végétales de jojoba, nigelle et noisette, les huiles essentielles de tea tree, palmarosa, lavande officinale, les hydrolats de sauge sclarée, romarin à verbénone et lavande fine.

Envie de grignoter liée aux variations hormonales 

L'essence de pamplemousse : en olfaction ou 1 goutte sous la langue, pourra aider à couper le grignotage compulsif.

L'hydrolat de géranium rosat, à raison d'une cuillère à café dans un verra d'eau pourra faire passer la fringale et particulièrement l'envie de sucre.

Migraines

L'astuce de Julien Kaibeck dans son livre « Mieux avec les huiles essentielles »

Masser du bout du doigts, une goutte d'huile essentielle de camomille romaine sur chaque tempe, vers le haut du front, ainsi que dans le creux arrière du crâne.

Bibliographie :

Dossier rédigé par C.M et LG.

Les conseils de ce dossier sont tirés des ouvrages suivants :

Précautions générales :
  • Les conseils de ce dossier ne peuvent se substituer à ceux de votre professionnel de santé.
  • De manière générale, les huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes et allaitantes ainsi qu'aux enfants.
  • Veillez à toujours lire les précautions d'utilisation des huiles essentielles avant de les utiliser et respectez les dosages conseillés.